Test – Prototype 2

Prototype 2 Logo

En 2009, Prototype faisait son apparition dans le monde du jeu vidéo. Il avait su conquérir beaucoup de joueurs grâce à son côté défouloir très violent et sa liberté à la manière d’un GTA. Voilà que trois ans après, son successeur fait son apparition avec la même recette ensanglanté mais cette fois-ci, c’est James Heller, un militaire américain qui prends la place d’Alex Mercer dans la peau du héros.

Sans pousser dans l’excellence des gros blockbusters, les graphismes sont agréables. Les textures sont parfois grossières vu de près et la distance d’affichage est faible mais il faut penser que le jeu est un open world et il est dur d’allier la variété des décors avec la qualité. D’ailleurs, en parlant de variété, le monde est découpé en trois parties sobrement appelé Zone Rouge, Vert, Jaune. Chacune a ses particularités : la Zone Verte regorge de civils qui se baladent tranquillement tandis que dans la Zone Rouge, c’est le chaos avec son lot d’infectés qui déambulent dans la ville à la recherche de viande fraîche. Un petit détail que j’ai apprécié, c’est lorsque vous êtes en Zone Rouge, le QG de Gentek se trouve a l’Empire State Building et lorsque vous êtes tout en haut, vous avez une vu panoramique sur le tout New-York dévasté, c’est sublime.

Comment ne pas prendre plaisir avec le gameplay tout bonnement jouissif. Courir sur les murs, sauter d’immeuble en immeuble, planer telle un oiseau, bref la partie exploration est un véritable plaisir à faire. La partie combat est aussi un pur défouloir où le sang de vos ennemis se déversera avec l’aide de vos pouvoirs telles que les griffes, lames, marteau, fouet et tentacules, auxquels s’ajoutent des pouvoirs spéciaux comme la biobombe, l’invocation d’infectés. Le must reste le bon gros finish qui fera tout exploser autour de vous et transpercera les ennemis avec des tentacules venant de tous les sens.

La bande son du jeu pour vous l’avouer, je n’y ai même pas fait attention, les bruitages et explosions sont légèrement souligné tout de même, ce qui permettra de se sentir un peu plus dans l’action. Quant au doublage français, je l’ai trouvé correct mais rien de transcendant.

Concernant la durée de vie, pour venir à bout du mode difficile, j’ai eu besoin de quinze heures tout en prenant mon temps pour récupérer tous les objets éparpillés dans le jeu. Rajoutez à ça, entre 5 et 10 heures si vous voulez faire tomber les 1000G/Trophée platine, ce qui est correct. Si vous êtes avide de défi, vous pouvez recommencer le jeu en mode « Démentiel » quand vous l’aurez bouclé une première fois.

prototype-2-pc-1312187730-018

En conclusion, ce Prototype 2 sans être remarquable, sera se faire une place chez les amateurs de jeu bourrin et sanglant. Malgré, sa répétitivité lors des missions et sa difficulté complètement absente, le jeu dispose de quelques atouts dans son gameplay bourrin, fun et jouissif et son open world agréable à explorer. Un atout en plus, pour les amateurs de succès/trophées, il n’est pas très compliqué à obtenir.

A voir aussi

Miniature Sniper Elite III

Test – Sniper Elite III

La franchise Sniper Elite s’étoffe d’un nouvel épisode bien loin des pavés de la ville ...

3 commentaires

  1. Rien à voir avec Prototype premier du nom, celui là est beaucoup mieux avec des nouvelles armes/améliorations, un jeu beaucoup plus gore, bon une histoire pas longue comme le premier mais le jeu est ultra jouissif, et c’est jouissif d’être invincible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *