Test – MotoGP 13

MotoGP 13 Logo

Délaissé depuis deux années par Capcom, la franchise MotoGP refait surface cette année avec sa version 13 grâce à l’équipe de chez Milestone mais est-ce que le retour de la franchise vaut-il vraiment le coup ?

Pour commencer, graphiquement, Milestone propose une modélisation correcte des motos ainsi que des pilotes qui de surcroît sont soumis à quelques lois de la physique et qui auront tendance à se déplacer dans les virages ainsi que voler sur le réservoir ou le guidon lorsque vous rentrerez trop vite dans l’arrière d’un autre participant. Malheureusement, lorsqu’il s’agit de parler des paddocks ou bien des décors sur la piste, cela devient tout de suite beaucoup moins correcte. Il y a une multitude de textures grossières que ça soit pour les arbres, les tribunes, l’herbe mais également un aliasing trop souvent présent. Le jeu subit aussi des pertes de framerates, incompréhensible au vue de la qualité graphique, entraînant des ralentissements très gênants en course. A noter tout de même qu’un effort tout particulier a été porté sur la météo pouvant changer lors des Grand Prix ainsi qu’à l’eau où vous pourrez y voir le reflet du ciel ou de détails autour de la piste.
MotoGP 13 - Gameplay Image

Le jeu dispose d’une bande son très pauvre et franchement peu agréable que ça soit sur les bruits des motos, des commentateurs avant chaque début de course ou encore dans les menus. Le mieux est de carrément jouer sans le son du jeu pour vous évitez toutes ses souffrances.

La prise en main est assez déroutante au début, il faut une bonne demie-heure pour commencer à avoir des bons résultats en course. Le jeu se veut assez arcade pour toucher un large public mais pour les fans de conduite, il est possible de désactiver toutes les aides et d’avoir les vrais sensations d’une grosse cylindré. Un must pour ceux qui arriveront à dompter cette difficulté. La complexité est aussi ajustée en fonction de la catégorie de moto qui est choisis. Le pilotage ne sera pas du tout le même entre une machine de catégorie Moto3 qu’une machine de MotoGP qui ira beaucoup plus vite, aura beaucoup plus de reprise à bas régime et qui sera également beaucoup plus lourde dans les virages. Les différentes vues sont également un facteur qui jouera sur la difficulté et les sensations de conduites. En effet, la vue à la 3ème personne est très facile mais la sensation de vitesse n’est pas du tout présente tandis que la vue « casque » superbement réalisée, donnera de bonnes sensations de vitesse mais le pilotage sera compliqué parce que les distances et trajectoires sont difficilement mesurables.
MotoGP 13 - Gameplay Image (2)
Que vous soyez un amateur de jeux de course ou juste curieux, la durée de vie du jeu variera complètement. Tous les modes traditionnels présent dans les jeux de courses sont disponibles comme Course rapide, Grand Prix, Championnat, Contre-la-montre, Carrière. D’ailleurs ce dernier sans être révolutionnaire allonge la durée de vie. Vous débuterez avec votre personnage en Moto3 et vous devrez gravir les échelons jusqu’à aller en MotoGP et remporter le trophée de meilleure pilote.

Du côté du multijoueur, il est possible de faire des grand prix, championnat ou une sorte de mode carrière. Malheureusement, le live est remplie de bug et durant les courses vos adversaires se téléporteront n’importe où sur la piste créant par moments des accidents que vous ne pourrez éviter. La présence du mode écran scindé rattrape tout de même le multijoueur désastreux.

En conclusion, MotoGP13 n’est pas le jeu de simulation qui était attendu. Loin du niveau de ses concurrents automobiles comme Gran Turismo ou Forza, le jeu sera plaire aux amateurs du genre avec un mode carrière intéressant et un assez bon réalisme au niveau du pilotage. Cependant, la qualité graphique, sonore, online et le peu de sensation de vitesse fera fuir les personnes les moins passionnés.

A voir aussi

Arrivage - Image a la Une

3DS XL – Edition Limitée Super Smash Bros et jeux vidéo du mois de décembre

Le mois de décembre est synonyme de fête et de cadeaux amenés par le gentil ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *